Ralliement d’une conseillère municipale majoritaire

Ralliement d’une conseillère municipale majoritaire

30 septembre 2019 Nos parutions 0

« Je n’avais que le nom de conseillère municipale »

Bénédicte Férial

J’ai rejoint le groupe politique « Wattignies, c’est vous ! » lors de la campagne des dernières élections municipales de 2014 et je suis donc rentrée dans le conseil municipal avec le groupe majoritaire d’Alain Pluss. Mon objectif d’intégrer le conseil municipal est d’œuvrer pour la population wattignisienne et pour le bien commun. Pourquoi l’équipe du maire sortant me direz-vous ? Tout simplement, le maire a l’air sympathique et avenant envers la population wattignisienne. C’était mon sentiment.

Les conseils municipaux se faisant, je pensais réellement œuvrer pour la population wattignisienne en votant positivement les délibérations en qualité de conseillère municipale de la majorité. Quelquefois, je tentais d’exprimer mes opinions sans avoir l’impression d’avoir été entendue. 

Et, un soir de janvier, à mi-mandat, j’ai assisté à une réunion englobant tous les conseils d’école de toutes les écoles de Wattignies à la salle Marcel Hugo. Cette réunion pouvait être qualifiée de réunion extraordinaire car généralement les conseils d’école s’organisent dans chaque établissement et non dans une grande salle de réunion où tous les représentants de parents étaient conviés de toutes les écoles de Wattignies. Cette réunion était orchestrée par Mr Damien Waymel, adjoint aux écoles, assisté par Mr Le Maire et Mme La Rectrice. Moi-même, j’y étais conviée en qualité de parent-élu de l’école de Bracke-Desrousseaux. Deux grands sujets ont été abordés : le premier relevait des NAP (Nouvelles Activités Périscolaires) instaurées par le ministère de l’Education Nationale et gérées par les communes, et le second reposait sur la fusion des directions des écoles élémentaires et des écoles maternelles en une seule direction pour les groupes de Bracke-Desrousseaux et de Georges Sand. La réunion a débuté par des échanges entre la municipalité et les parents. Des idées intéressantes ont émané de l’assemblée. Puis, certaines décisions ont donc été prises de la part de la mairie concernant ces deux grands sujets, ce même soir, mais elles n’étaient pas en adéquation avec les besoins des enfants wattignisiens. Il y a eu ensuite des échanges entre les parents et les enseignants. Et, ces décisions ont dont été soumises aux votes. Il y a deux votes : un pour les NAP et le second pour la fusion des écoles. J’ai voté contre sous les yeux du maire et de l’adjoint aux écoles en qualité de parent-élu mais surtout en qualité d’ingénieure pédagogique et ayant une expertise dans le domaine de l’enseignement. Je connaissais bien le sujet. Quelques jours plus tard, le conseil municipal s’est également réuni pour voter sur ces mêmes délibérations : les NAP et le changement de direction des écoles. J’ai réitéré le même vote. Il était important pour moi de dormir sur mes 2 oreilles. C’est à partir de ce moment qu’il y a eu une mise à l’écart. Il m’était reproché d’avoir voté contre.

D’autres situations m’ont interpellé par la suite dont le sujet de l’écologie. J’ai le sentiment que le maire ne se sent pas concerné par ce sujet incontournable à l’heure actuelle. Puis d’autres sujets ont emboité le pas. J’ai compris que le droit à la parole dans ce groupe était difficile. 

Un autre évènement m’a fait m’interroger. Lors de la kermesse de Georges Sand en juin dernier, le maire est venu me saluer et nous avons discuté un instant. Il ne savait pas que j’ai 2 enfants. Cela fait plus de 5 ans que je suis dans son équipe et il ne me connait même pas. 

C’est alors que je me suis rapprochée naturellement du groupe ‘Avec vous, Wattignies autrement’. J’ai été invitée et j’ai découvert un autre mode de fonctionnement où chacun peut dire ce qu’il pense et être écouté puis la décision est prise collectivement. 

D’ailleurs, j’ai assisté le samedi 14 septembre 2019 à une réunion de première concertation publique à la salle du foyer féminin organisé par le groupe ‘Avec vous, Wattignies autrement’. La salle était pleine. C’était très dynamique. Tout le monde a eu le droit à la parole et quand je dis tout le monde, ce n’est pas une grande majorité mais c’est bien chaque participant. Il y avait des échanges constructifs. Je m’y retrouvais au niveau de mes idées. Les visions des participants étaient très différentes de celles du maire, d’ailleurs. Et là, j’ai découvert un mode de fonctionnement démocratique. 

Ces évènements m’ont amené sérieusement à réfléchir au sujet de ma place. En fait, je n’ai que le nom de conseillère municipale. J’ai donc pris la décision de démissionner du groupe d’Alain Pluss et de rejoindre le groupe de ‘Avec Vous, Wattignies autrement’ avec Francine. Je reste donc élue car j’ai été élue par les wattignisiens et je prends mon rôle très à cœur pour œuvrer pour la population wattignisienne.    

Bénédicte Férial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 ⁄ 14 =